• À propos

Parcours artistique

Mon intérêt pour les Arts visuels s'est développé aussitôt que j'ai pu prendre un crayon dans mes mains pour dessiner. Lorsque j'étais petite, je m'amusais à faire du dessin d'observation dans des cahiers à colorier. Depuis, ma passion pour le dessin n'a jamais cessé de grandir.

En parallèle, c'est en écoutant des films avec mon père, que celui-ci m'a amené à développer mon sens de l'observation et à me questionner face aux techniques employées dans l'élaboration d'effets spéciaux. C'est en grande partie grâce à cela que j'ai voulu travailler en Cinéma par la suite.

Mon cheminement n'est pas des plus classiques puisque celui-ci passe en premier lieu par un DEC en Arts plastiques et Médiatiques au CÉGEP Lévis-Lauzon et par la suite un BAC en Enseignement des Arts Visuels et Médiatiques à l'UQÀM.

Depuis le début de ma formation Universitaire, j'ai commencé à m'intéresser aux maquillages d'effets spéciaux que je réalisais avec les moyens du bord. J'ai fait quelques projets de photomontages narratifs intégrant différentes mutations du corps humain vers l'animalité ou la monstruosité. Je me déguisais dans des événements sociaux et culturels comme à l'Halloween dans un processus que je qualifierais d'autodidacte.

C'est en 2009 que j'ai enfin découvert le body painting. Je me permet de mentionner Sabrina Gloux, qui à l'époque, m'avait parlé d'un projet de maquillage artistique en photographie qu'elle voulait réaliser et il n'en fallait pas plus pour me convaincre que c'était ma voie. En 2010, j'ai repris ce projet pour faire une série de photos numériquement modifiées à l'aide du logiciel photoshop que j'avais eu la chance d'apprivoiser dans le cadre de mes cours d'arts. Lors de mon vernissage de fin de BAC, j'ai pu exposer pour la première fois.

Je ne peux taire le nom Studio Backstage dans cette courte histoire, puisque j'ai pu m'exercer dans le cadre de jams de body painting qu'ils organisaient à chaque mois.

On peut dire que je suis vraiment tombé en amour avec cette forme d'Art. Au début, j'ai commencé avec le pinceau / éponge, et poursuivi au air brush. Avec la pratique, j’ai exploré différents produits de maquillage et développé mes préférences et procédés artistiques personnels.

Le contact avec mes modèles est une partie importante du processus créatif car mon support de création est vivant et je dois m’adapter à lui. Je dois être à l’écoute de ses besoins pour que celui-ci se sente confortable et à l’aise avec son corps.

J'interprète comme un signe plutôt révélateur de ma passion le fait que j'en rêve maintenant jour et nuit. Mon objectifs aujourd'hui consiste à développer mes techniques de sculpture, moulage et fabrication de prothèses pour l'invention de créatures et concepts imaginaires. Ce qui est en bonne voie de se réaliser aussi!

De plus, je continue à faire des réalisations de dessin et de peinture et je participe à des expositions collectives. Je continue à créer pour éventuellement faire mes premières expositions solos.

Démarche artistique

Mes créations s'inspirent autant du côté physique et psychologique du corps humain. Je suis attentive et à l'écoute du corps de mon modèle et de mon corps avant de faire la création et aussi pendant. Quelques fois, j'ai besoin de faire un croquis avant de commencer pour structurer ma création, mais j'ai aussi besoin de faire de l'improvisation pour libérer mes gestes et mouvements automatiques. Je fabrique des accessoires pour mes concepts de body painting avec l’accumulation de différents objets recyclés, tissus, petits objets et matériaux variés. La plupart du temps, je fais moi-même les coiffures pour les personnages fantastiques.

Matthiew Barney, Jackson Pollock, Wassily Kandinsky et Salvador Dali sont des artistes qui m'inspirent pour la réalisation de mes œuvres.

Je fais aussi de la recherche d’images soit sur Internet, soit dans des livres pour m’inspirer à la création de mes compositions personnelles de dessins et de toiles. J’utilise souvent des couleurs chaudes et j’aime développer des idées surréalistes, abstraites et uniques.